Potosí, Bolivia - Polarsteps

Avant de prendre la route vers Potosi, Alex cherche à faire laver Bulli et à voir un mécanicien. Le mécano nous indique qu'il ne peut pas se baisser et qu'il faut attendre son "cousin" pour qu'il regarde le bus. Pour le lavage, le bolivien de service décide de faire passer tous les Véhicules des "tours" avant nous. Alex commence à s'énerver. Décidément les boliviens d'Uyuni ne veulent faire aucun effort. Nous partons donc d'Uyuni avec une boite de vitesse qui ne passe pas la troisième et des freins légers.... 200km de route à 50 km max soit environ 5h de route. Nous arrivons en fin de journée à Potosi et mettons 1h30 pour trouver un hôtel. Nous nous posons à l'hôtel Eucalyptus, le gérant est sympa. Il nous trouve un parking pour Bulli et un contact mécano pour le lendemain matin. Au matin du 20 mai, Alex part pour laver enfin Bulli et aller voir le mécano. En arrivant devant le garage, il croise Juan, un argentin en combi qui a lui aussi un combi en rade. Il lui explique que Don Osvaldo, le mécanicien est un spécialiste VW. Osvaldo regarde l'arbre de boite et indique qu'il y a une pièce fragile qu'il faut changer pour réparer. Mais le vendeur de pièce n'est pas encore ouvert. Alex et Juan partent ensemble chez Tuqui, le président du club VW de Potosi. Ce dernier très sympa, dit que Bulli peut rester garé devant chez lui pour dormir, c'est un endroit sûr. Alex se colle sous le bus et resserre l'ensemble de l'arbre de boite. Finalement les vitesses passent à nouveau, il n'y a pas besoin de changer la pièce. Il en profite pour faire la vidange de Bulli. Pendant tout ce temps Roxane est restée avec les enfants à l'hôtel à s'occuper du retour de Bulli en France, car à Uyuni nous avons appris que le RORO de chez Eukor n'était pas sûr de passer par l'Europe après l'Uruguay. Nous trouvons un container pour un bon prix. Le lendemain nous descendons vers le sud et la frontière avec l'Argentine.
  1. leslillibussiens
  2. America's trip
  3. Potosí